Un chez-soi agréable grâce aux efforts conjugués de BNI

« Qui donne reçoit ». Cette devise s’est concrétisée plusieurs fois lors de la réhabilitation d’un pavillon – grâce à des entreprises BNI qui ont travaillé de concert à la rénovation.

Gerhard von Rotz, propriétaire de ce pavillon, semble satisfait : « Ma maison est tout à fait comme je l’avais imaginée ». Il a toutefois fallu surmonter de nombreux obstacles pour en arriver là. En effet, von Rotz aurait préféré réhabiliter et rénover le pavillon qui datait de 1974 en plusieurs étapes. Mais l’état de la maison ne l’a pas permis. Après une analyse sérieuse, il s’est avéré que le pavillon devait être réhabilité et rénové de fond en comble en une seule étape.

Tout a commencé avec l’artisan peintre

Lorsqu’ils ont acheté le pavillon à Madetswil dans l’Oberland zurichois, Gerhard et sa femme Johanna von Rotz étaient tout à fait conscients qu’ils devraient investir des sommes importantes pour que la maison corresponde à ce qu’ils souhaitaient. Ils auraient aimé pouvoir effectuer ces investissements progressivement. Ils ont donc fait appel dans un premier temps à Daniel Eugster, peintre artisan bien connu des membres de BNI pour être un directeur adjoint très motivé. Daniel Eugster a expertisé le bien et a constaté que des travaux de peinture ne suffisaient pas pour en faire la maison dont rêvaient les propriétaires. Eugster s’est alors adressé à son collègue de BNI, Walter Kälin, charpentier à la tête de la société Walter Kälin Holzbau AG. Grâce à leur expertise, ils se sont vite rendus compte que même à deux, ils ne pouvaient maîtriser les multiples travaux de réhabilitation nécessaires et qu’il n’était pas recommandé de réhabiliter cette maison par étapes. La belle maison à Madetswil devait être réhabilitée de fond en comble. Ensemble, ils ont pris en charge la direction du projet : Walter Kälin en tant que directeur des travaux, Daniel Eugster en tant que peintre créatif apportant son soutien général. Gerhard von Rotz a très vite compris que « ces deux personnes étaient un coup de chance pour les tâches à réaliser ».

Le réseau BNI fait ses preuves

Daniel Eugster et Walter Kälin ont pu se fier à leurs co-entrepreneurs au sein du réseau BNI pour les différents corps de métier. Pour les installations sanitaires et le chauffage, ils ont recouru à l’expertise de Thomas von Rotz qui dirige la société Rotz AG (chapter ZÜRIAMSEE). Les travaux de toiture ont été confiés à Hanspeter Sahli de la société Aschwanden AG et Claudio Giordano, gimaxsuisse gmbH, s’est chargé des sols. Tous deux sont originaires du chapter USTRA. Pour les travaux de plâtrerie également, ils ont fait appel à un entrepreneur BNI, à savoir à Bruno Hegglin qui, à l’heure actuelle, n’est plus représenté au sein du réseau BNI.

Hommage à la qualité des entrepreneurs BNI

En quelques mois, une nouvelle maison a vu le jour dans les vieux murs : seule la cuisine est restée plus ou moins intacte. Von Rotz : « Je ne voulais rien changer à la cuisine. Elle me plaisait telle qu’elle était. » Les travaux de rénovation se sont déroulés en partie dans des conditions difficiles. Des circonstances qui ne leur étaient imputables ont entraîné des retards. « C’était pour nous tous une période laborieuse », déclare le couple von Rotz. Mais tout est bien qui finit bien ! Depuis l’été 2016, Gerhard et Johanna von Rotz vivent dans une maison pratiquement neuve. Ils se sentent très à l’aise : « Moi, ce qui me plaît en premier lieu, ce n’est pas seulement le design intérieur qui répond à mes souhaits, mais également le fait que la maison est mise aux normes les plus récentes sur le plan énergétique. » Von Rotz rend hommage à la qualité des entrepreneurs BNI : « Ce n’est pas toujours facile pour un artisan de percevoir précisément ce que souhaite le maître d’ouvrage. Ici, c’était le cas. Les efforts conjugués des entrepreneurs BNI ont permis d’atteindre le but. »

Daniel Eugster, groupe d’entrepreneurs BNI USTRA/Uster, www.danieleugster.ch